Category Archives: Cuisine

La paella d’ Annie

Comme certains de mon entourage s’obstinent à me rappeler que j’ai un blog cuisine quelque part dans la blogosphère et qu’il y a déjà des siècles que je n’y ai plus posté, et comme pour inaugurer la nouvelle version de “Ons Kookboek” – Ô Bonheur – que j’ai depuis peu en ma possession et dans laquelle j’ai patiemment transcrit la recette récoltée à l’époque chez ma copine Madeleine, vu que j’ai promis l’ancienne version de “Ons Kookboek”, dans laquelle elle était “gribouillée”, à mon petit frère (euh … précision : c’est un mec, hein, pas un mioche, la preuve c’est qu’il fait bien 20cm en plus que moi :mrgreen: ) – , j’ai décidé d’essayer la fameuse recette que je vous livre ici (roulements de tambour), après la phrase la plus compliquée que je me suis jamais amusée à écrire : La Paella d’ Annie.

Seule et unique déception pour toi, visiteur potentiel, comme cela arrive de temps en temps, la paella a été mangée avant de sortir l’appareil photo, et comme une photo d’un plat sale (et vide) n’illustre pas parfaitement le goût de cette paella, par ailleurs très facile à faire, nous ferons sans image. Ce qui ne t’empêche pas, oui toi, visiteur gourmand, de m’envoyer ta photo dès que tu auras essayé cette recette qu’il ne faut pas être intelligent pour pouvoir la réussir.

La preuve que la paella elle est bonne c’est que mon alchemist, qui ne mange jamais de restes à son boulot, m’a prié de lui réserver le reste pour son dîner (aux Français, lire : déjeûner) du lendemain.

Il vous faut

  • de huile d’olives
  • des oignons
  • de l’ail
  • 1 bloc de bouillon de poisson
  • du persil
  • du chorizo
  • du poisson (filet de polak, loup de mer, cabillaud, crevettes, moules, scampi, …) – j’ai pris ce que j’avais de surgelé dans mon congélateur
  • quelques brins de safran
  • citron en tranches

Faire chauffer un wok, y verser de l’huile et y faire dorer l’ail et les oignons émincés.

Dans une casserole, diluer le bouillon dans de l’eau bouillante et y rajouter le persil.

Couper le chorizo en petits morceaux et le rajouter dans le wok.

Rajouter le poisson dans la casserole et laisser cuire.

Rajouter le riz et le safran dans le wok, laisser cuire en remuant jusqu’à ce que le riz ait l’aspect de porcelaine.

Verser le contenu du wok dans la casserole et laisser cuire le riz. Éventuellement rajouter un peu d’eau.

Saler et poivrer si nécessaire et décorer avec du citron et quelques moules.

Conclusion : Dans ma version à moi il n’y avait pas de moules car nous n’en raffolons pas et j’ai rajouté un peu de mais à la fin de la cuisson. C’était délicieux/ à refaire.

QLFJ2 : Entrée , Tortellini, et crème chocolat

Lundi passé nous avons organisé notre deuxième après-midi de filles qui jouent (dans la cuisine). Trouver un menu a été assez rapide vu que Bilouloute avait une idée de repas et moi de dessert et d’entrée.

Menu

Carrés feuilletés au Sainte-Maure, à l’oignon rouge et sans pignons de pin

Les carrés feuilletés sont une recette de Lilo (Cuisine Campagne), pour éviter d’avoir à acheter des pignons de pin que j’ai en grande quantité (1kg) chez moi et que je n’arrive pas à écouler, nous avons fait la recette sans pignons.

Pour 4, deux carrés par personne

  • 2 petites plaques de pâte feuilletée (à acheter au Delhaize par 10 si je me rappelle bien)
  • 1 Sainte-Maure (nous n’avons pas trouvé celui de Touraine, 1 Sainte-Maure c’est beaucoup trop pour notre quantité)
  • 1 oignon rouge
  • thym frais
  • poivre

Préchauffer le four à 200°C.

Couper chaque plaque de pâte en quatre. Couper le Sainte-Maure en tranches d’un demi centimètre et déposer une rondelle sur chaque carré de pâte.

Décorer avec l’oignon rouge émincé.

Enfourner une bonne dizaine de minutes, décorer de thym et poivrer à la sortie du four. Servir sans attendre.

Bilan : 4/5 Très facile/rapide à faire et délicieux. Recette à retenir.
Source : Cuisine Campagne

Petits pots de crème au chocolat

  • 200 ml de crème légère à 10%
  • 200 g de chocolat noir
  • 3 oeufs entiers
  • 2 CS d’alcool (rhum brun …)

1 Faire bouillir la crème
2 Couper le chocolat en petits morceaux avec un bon couteau. Retirer la crème du feu puis y ajouter le chocolat concassé. Laisser reposer quelques secondes puis mélanger pour lisser parfaitement la crème et obtenir un liquide chocolaté homogène.
3 Battre les oeufs avec une fourchette puis les ajouter à la crème au chocolat. Mélanger à nouveau et terminer en ajoutant l’alcool en brassant une dernière fois pour que le tout soit parfaitement homogène et que la crème soit bien lisse.
4 Verser la crème ainsi obtenue, encore chaude, dans 4 petits pots. Laisser totalement refroidir.
5 Réfrigérer minimum 2h et déguster très frais dans les 24h.

Bilan : Quand je me suis rendue compte que les oeufs ne sont pas cuits comme dans d’autres recettes de crème je me suis demandé comment la crème pourrait prendre, mais c’est ce qui s’est passé, probablement grâce au chocolat. Il y avait un peu trop de rhum à mon goût et une prochaine fois je n’en mettrai qu’un cuillère, mais cette recette reçoit sans hésiter un 4/5, autant pour sa facilité que pour son goût.
Source : https://palaisdesdelices.canalblog.com/archives/2007/05/12/4930428.html

Fdx des recettes : Quand les filles jouent 2

Normalement la recette des tortellini et les photos devraient suivre plus tard

Myrtille

Quand les filles jouent …

Eh oui, je ne suis plus toute seule sur lechatbotte.org ! Après avoir espéré (jusqu’à ce jour sans succès) que l’un ou l’autre de mes frères me rejoigne, j’ai trouvé beaucoup mieux 😀 . (Gniark, gniark, vous n’aviez qu’à être plus rapide les garçons 😉 )

J’ai donc l’inestimable honneur de vous présenter par la même occasion ét Bilouloute, qui est très gentille très sympa ma coupine 😉 et qu’il faut applaudir et accueillir chaleureusement, ét nos futures et présentes journées/après-midi/soirées surnommés joyeusement “quand les filles jouent …”. Pour éviter que le potentiel et rare visiteur de ce blog se creuse la cervelle péniblement, cherchant vainement à comprendre, je réponds en devançant la question inévitable “mais ou jouent-elles ces filles ???” par “les filles jouent à la cuisine et elles s’amusent bien”.

Nous avons, avec le fiat de nos hommes respectifs, commencé les “quand les filles jouent” jeudi passé hier et cela nous a bien plu.

15h Bilouloute vient me chercher à la gare, nous arrivons chez elle et nous commençons à feuilleter des livres et magasines de recettes. Grand problème : aucune de nous deux a des idées. Ré – feuilletage de livres et magasines … toujours rien …

16h30 Enfin ! Allons faire les courses …

Après avoir fait les courses, et après l’inévitable “zut on a oublié d’acheter du beurre” tout s’est bien passé et nous nous sommes bien régalés. Et pour le dessert il faudra demander à Bilouloute, car c’est elle qui en a la recette.

Poulet sauce au beurre (cuisine indienne)

4 personnes
20 min de préparation, 1h05 de cuisson

  • 100 gr beurre
  • 1 CS huile
  • 2 oignons moyens, finement hachés
  • 1 cc gingembre frais haché
  • 2 cc garam masala
  • 1 cc coriandre moulue
  • 1 cc ail haché
  • 1 cc poudre de piment
  • 1 cc graines de cumin noir
  • 1 cc sel
  • 3 capsules de cardamome verte entières
  • 3 grains poivre noir
  • 2 CS concentré de tomates
  • 8 morceaux de poulet, sans la peau
  • 150 ml yaourt nature
  • 150 ml eau
  • 2 feuilles de laurier
  • 150 ml crème liquide allégée

Garniture

  • Feuilles de coriandre fraîche
  • 2 piments verts hachés

Faire fondre le beurre avec l’huile dans une grande casserole. Faire revenir les oignons hachés dans l’huile. Réduire le feu.

Pendant ce temps mélanger dans un saladier le gingembre haché, le garam masala, la coriandre moulue, la poudre de piment, les graines de cumin, l’ail haché, le sel, la cardamome et le poivre avec le yaourt et le concentré de tomates.

Mettre le poulet dans cette préparation et bien l’enrober de la sauce. Rajouter le poulet avec la sauce dans la casserole avec les oignons et faire revenir en remuant pendant 5 à 7 minutes.

Ajouter l’eau et les feuilles de laurier, couvrir, et laisser mijoter 30 min à feu doux. Mélanger de temps à autres et vérifier que cela n’accroche pas au fond.

Incorporer la crème et laisser bouillonner encore 10 à 15 minutes.

Décorer avec la coriandre fraîche et le piment. Servir immédiatement.

Source : Cuisine Indienne, les simplissimes p. 26, ed. Parragon
Riz pilaf

préparation 5 min et cuisson 25 min
2 personnes

  • 200 gr riz basmati
  • 2 CS ghee (beurre clarifié)
  • 3 graines de cardamome verte
  • 2 clous de girofle
  • 3 grains de poivre
  • 1/2 cc sel
  • 1/2 cc safran
  • 400 ml eau

Rincer le riz à l’eau froide, réserver.

Chauffer le ghee dans une casserole, ajouter la cardamome, les clous de girofle et le poivre, faire revenir pendant une minute.

Ajouter le riz et prolonger la cuisson pendant 2 minutes, en remuant.(le riz devient un peu comme de porcelaine)

Ajouter le sel, le safran et l’eau. Couvrir et faire cuire à feu doux jusqu’à complète évaporation de l’eau.

Servir chaud.

Source : Cuisine Indienne, les simplissimes p. 47, ed. Parragon

Bilan : J’avais déjà fait le poulet avant et le mélange de garam masala utilisé ici n’est pas le même, ce qui a un peu changé le goût. Quoi qu’il en soit, c’est une recette que j’aime faire et refaire et je lui donne volontiers un 4/5. Faute de basmati nous avons pris du riz thaï, mais cela reste une recette simple et délicieusement parfumée qui accompagne très bien le poulet au beurre.

Fdx : poulet au beurre et riz pilaf.fdx

Myrtille

Tarte poireaux – lardons

Tarte poireaux – lardons

  • 4 blancs de poireaux
  • 150 g de lardons
  • 4 oeufs
  • 80 g de gruyère
  • 50 ml de lait
  • 20 g de farine
  • Poivre
  • Sel
  1. Préchauffer le four à 200°C
  2. Cuire les lardons sur une poêle.
  3. Couper les poireaux en rondelles et les bouillir 5 min dans de l’eau salée.
  4. Battre les oeufs à la fourchette avec la farine et le lait *. Rajouter les poireaux, les lardons et le fromage.
  5. Verser dans un moule à tarte et mettre 25 minutes au four.

*Pour éviter les grumeaux, les ingrédients devraient tous avoir la même température.

Portions: 4
Preparation time: 15 minutes
Cooking time: 30 minutes
Bilan: D̩licieux, servi avec une salade mixte et des pommes de terre cuites Р4/5
Recipe Source: basé sur “Preitaart”, 365 dagen flexipoints de WW, p. 116
Fdx: tarte poireaux-lardons.fdx (bouton droit de la souris, enrégistrer)

Porridge au flocons d’avoine, ou les souvenirs d’une révolte d’adolescente

Porridge de flocons d'avoine

Cela faisait déjà plusieurs jours que j’avais envie de porridge. Pourtant, va-t-on comprendre, c’est le petit déjeuner qui a provoqué ma seule et unique grève de la faim.

Je ne me rappelle pas exactement quel âge j’avais, 14 ans, 15 ans ? En tout cas, cela faisait déjà un bon petit bout de temps que je mangeais du porridge le matin. Enfin, porridge, … Peut-être qu’au tout début c’était du porridge cuit comme il faut, mais voilà, il y a malheureusement eu l’invention du micro-onde et son intégration assez rapide/désastreuse dans le rituel du petit déjeuner. Porridge au micro-ondes : remplir un bol de flocons d’avoine, de lait et de raisins, faire cuire. Beurk … Cette version n’était pas aimée par tous, et donc il y a eu des variantes : flocons d’avoine au jus de pomme dans le micro-ondes, puis certains de nous ont abandonné l’idée de manger du porridge cuit, cela est devenu flocons d’avoine au lait et puis, flocons d’avoine au jus de pomme. Si encore cela avait été du muesli !

Puis un beau jour j’en ai eu marre de marre, pour moi le porridge, c’était terminé ! Je ne l’aimais pas et je n’en mangerais plus ! Et comme maman est du genre à manger équilibré et que donc c’était obligatoirement le petit déjeuner de semaine, je n’ai plus déjeuner du tout. Maman a fini par craquer : ne pas déjeuner était bien pire que laisser tomber le porridge et j’ai donc pu, moi seule grâce à mon grand âge (j’étais l’aînée), manger du pain gris le matin.

Cela n’a pas duré longtemps avant que toute la famille soit corrompue et que le cauchemar porridgesque soit devenu un souvenir pour tous sauf pour maman, qui a continué à en manger. Quand on est jeune, on ne se rend pas compte des dégâts que l’on provoque 😀

Tout cela pour expliquer que c’est très bizarre, cette envie de porridge. Mais comme cela faisait déjà une semaine au moins, et qu’entre temps le souvenir m’était revenu de vacances à la mer chez ma cousine, et de porridge au sucre brun le matin, (miam), j’ai fait ma petite enquête et, ma foi, c’est plutôt bon, et de plus, j’ai bien moins faim le reste de la journée. Ce qui me fait conclure qu’il faut impérativement éviter le micro-ondes pour préparer du porridge!!!

Porridge de flocons d’avoine, cannelle, sucre brun, raisins

  • 350 ml lait
  • 40 g petits flocons d’avoine
  • 1/2 grosse cuillère à café de vergeoise brune
  • 1 bonne pincée de cannelle
  • 1 petite pincée de sel
  • 10 g de raisins secs moelleux
  • 1/4 gousse de vanille
  1. Faire bouillir le lait. Rajouter l’avoine, le sel, le sucre, les raisins et la cannelle. Diminuer le feu, laisser cuire 10-15 minutes en remuant de temps en temps.
  2. Servir chaud et saupoudrer de vergeoise brune à volonté.

Source :J’ai testé plusieurs proportions, et c’est ce qui me convient le mieux
Portions: 1 bol
Preparation time: 5 minutes
Cooking time: 15 minutes
Fdx : Porridge de flocons d’avoine, cannelle, sucre brun, raisins.fdx (bouton droit de la souris, enrégistrer)
Bilan : 4/5 Très bon et nourissant. Je n’ai plus eu faim de toute la matinée.

Quiche carottes – poireaux – lardons

Voici une recette de quiche facile, à déguster midi ou soir.

Quiche carottes - poireaux - lardons

Ingrédients :

  • carottes
  • poireaux
  • 1 boîte de crème
  • un paquet de lardons fumés
  • un paquet de pâte feuilletée
  • 3 oeufs
  • sel
  • poivre
  • oignon
  • un peu d’huile
  • gruyère
  1. Râper les carottes, couper les poireaux en rondelles. Hacher l’oignon.
  2. Faire chauffer l’huile dans une casserole, y faire revenir l’oignon, rajouter poireaux et carottes. Fermer avec le couvercle et laisser cuire.
  3. Faire cuire les lardons dans une poêle.
  4. Couvrir un moule avec la pâte feuilletée, recouvrir le fond avec les légumes et lardons.
  5. Battre les oeufs avec une fourchette, rajouter sel et poivre, verser le mélange sur la quiche.
  6. Recouvrir de gruyère, cuire 20 min dans un four préchauffé à 250°C.

Bon appétit.

Fdx: Quiche carottes Рpoireaux Рlardons.fdx (bouton droit de la souris, t̩l̩charger)
Bilan : 3/5 Une très bonne quiche à refaire de temps en temps.
Source : Madeleine, une co-koteuse, il y a quelques années.

Pour Mercotte : Macarons noirs pas noirs mais gris :(

DSC_2498a

Pour Mercotte : Macarons noirs gris.
Désolé, j’avais espéré te trouver comment faire des macarons noirs, j’ai un peu cherché sur google quels sont les colorants noirs naturels et j’ai trouvé le “Charbon végétal médicinal” dans cette liste-ci. Comme j’en avais, j’ai essayé, et la pâte était bien noire jusqu’au moment de rajouter le blanc d’oeuf. Noir + blanc = gris dans ce cas-ci. L’intérieur était noir.

DSC_2497a

Question goût, je ne suis pas convaincue du tout (mais j’en avais mis beaucoup: 20gr) , peut-être qu’il y a moyen de trouver une ganache salée qui irait bien avec.

J’aurais bien aimé te faire plaisir et c’est râté 🙁

DSC_2493a

Nouilles sautées au haché de veau et chou pointu

DSC_2488a

Nouilles sautées au haché de veau et chou pointu
1 chou pointu
1 orange non traitée (jus et zeste)
4 cc huile
thym
poivre et sel
250 ml bouillon de légumes
2 cs crème
200 gr viande hachée
nouilles sautées pour 3
1 oignon
1/4 cc sambal oelek

Cuire la viande hachée dans une poêle, saler et poivrer.
Couper des bagues d’oignons et les cuire légèrement dans la poêle.
Couper le chou en lamelles et le cuire pendant 8 minutes dans de l’eau bouillante (légèrement salée).
Entre temps verser l’huile dans une casserole, y verser le zeste d’orange, laisser cuire une minute. Rajouter le jus d’orange et le bouillon. Saler et Poivrer. Laisser frémir 5 minutes. Rajouter la crème. Rajouter le chou égoutté et cuire encore 5 minutes.
Rajouter la viande hachée et les nouilles. J’ai à peine rajouté un peu d’eau pour les nouilles, le jus de cuisson suffisait. Bien mélanger. Quand les nouilles sont cuites, rajouter le sambal oelek.
Rajouter les oignons, servir.

Servings : 3
Source : Improvisation à base d’une recette (“Pastinaken met spitskool”) dont je ne connais pas l’auteur.
Fdx : nouillessaut_eschoupointu
Bilan : Mon Alchemist a beaucoup aimé (4/5), il a d’ailleurs mangé pour deux. Je pense également à 4/5 bien que avec une saveur en plus (épice… ?) ce serait peut-être encore meilleur.

Raviolis à l’italienne

Vous pouvez trouver la recette de base de raviolis ici (clic).

Raviolis à l’italienne
pâte pour 2 personnes (200 gr de farine, 2 oeufs)
Farce
1 cs huile
1 oignon haché finement
1 gousse d’ail
1 petite carotte coupée en julienne
200 gr de haché de veau
20 gr de mie émietté
parmesan à volonté
1/4 de cc noix de muscade
sel et poivre
Sauce tomate
boite de purée de tomates
oignon haché
sel et poivre
thym

1 Faire revenir dans l’huile les légumes et l’ail. Rajouter la viande hachée et laisser cuire lentement en écrasant bien la viande avec une fourchette.

2 Rajouter le parmesan et la mie de pain, la muscade, sel et poivre. Mélanger. Donner quelques coups de mixer, mais grossièrement, sinon cela devient une pâte trop homogène.

3 Étaler la pâte et fourrer les raviolis. Laisser sécher (la recette dit qq heures, mais je les ai laissé sécher 30 minutes)

4 Hacher finement l’oignon pour la sauce, rajouter la purée de tomates, poivre, sel, et thym. Laisser cuire une dizaines de minutes. Rajouter le reste de farce s’il y en a.

5 Cuire les raviolis 3 minutes dans de l’eau bouillante, jusqu’à ce qu’ils flottent.

6 Servir.

Source : adapté de Ravioli à l’italienne
Fdx : raviolisitalienne
Bilan : 4/5 Anne-Sophie, 3/5 par l’Alchemist. Les raviolis étaient délicieux. C’est une bonne recette facile, même si faire ses raviolis soi-même reste une activité qui prend du temps. Pas de photos, nous avions si faim que nous y avons pensé trop tard.

Tiramisu au macaron

DSC_2468a


Tiramisu au macaron

2 verrines
2 macarons
1 oeufs
75 g de mascarpone
36 g de sucre
2 fèves en chocolat
deux cc de ganache montée au chocolat noir

La crème au mascarpone
1 Séparer les blancs des jaunes.
2 Fouetter les jaunes avec le sucre pour que cela mousse et s’éclaircisse. Ajouter le mascarpone peu à peu et bien mélanger pour que la crème soit lisse.
3 Monter les blancs en neige ferme. Les incorporer ensuite dans la crème au mascarpone. Bien lisser l’ensemble et entreposer au frais quelques heures.

Montage
1 Casser les macarons, en déposer un au fond de chaque verrine.
2 Déposer dessus 1 cc de ganache au chocolat.
3 Remplir la verrine de crème au mascarpone.
4 Décorer avec une fève au chocolat.
5 Mettre au frais avant de servir

Sources : la crème au mascarpone vient de Pure Gourmandise. Le reste est une improvisation.
Fdx : tiramisumacaron
Bilan : A refaire d’urgence, c’est délicieux.

DSC_2476a
Et en bonus un macaron …