Category Archives: Sucreries

La charlotte de maman, 15 min top chrono

Un de ces jours je vous écrirai la recette que j’ai rêvée puis essayée il y a un peu moins qu’une semaine. Comme dit la maman de l’Alchemist, des rêves pareils on en voudrait tous les jours, mais aujourd’hui je veux vous confier un succès inratable, que tous et toutes aiment (à part un de mes frères qui a boudé ce dessert pendant des années parce qu’il n’aimait pas les ananas) et qui se fait en 15 min chrono. De plus c’est un dessert tellement simple que vous pouvez facilement le faire avec des enfants.

Nécessaire :

– un moule à charlotte (voici le mien acheté sur ebay)

Moule à charlotte
Рun batteur ̩lectrique

Ingrédients :

Р1 petite boite de cr̬me fraiche
– 1 boite de conserve d’ananas en tranche ou en morceaux
– des boudoirs
– des fruits confits
– un peu de sucre

Battre la crème fraiche avec 1 CS de sucre

Couper les tranches d’ananas en morceaux, garder le jus.

Tremper les boudoirs dans le jus d’ananas et en tapisser les parois et le fond du moule. Mettre la moitié de la crème fraiche battue, la moitié des morceaux d’ananas et la moitié des fruits confits hachés sur les boudoirs. Tremper des boudoirs dans le jus d’ananas et couvrir le reste. Mettre l’autre moitié de crème fraiche, d’ananas et de fruits confits sur cette couche et couvrir le tout de boudoirs trempés dans le jus.

Si votre moule a un couvercle, fermer le moule, si non, couvrir avec une assiette et y mettre un poids. Laisser reposer dans le frigo pendant au moins 2 heures (plus = mieux). Retourner la charlotte sur une assiette et servir.Quelque fois il faut secouer la charlotte pour qu’elle se décolle du moule, mais dans le moule tup il suffit d’ouvrir le petit couvercle au dessus et tout se décolle tout seul.

Charlotte

Remarque : c’est un dessert qui a tendance à s’écrouler quand on le coupe, mais cela ne diminue en rien le gout. Avec le moule tup je n’ai pas eu ce problème mais je n’ai pas pu y mettre toute la crème fraiche.

Je sais, la photo n’est pas terrible, déjà j’y ai pensé trop tard, on en avait déjà mangé un bout, puis l’assiette bleue n’est pas terrible et c’était mon premier essai dans le nouveau moule. Que cela ne vous empêche pas d’essayer la recette car c’est vraiment trop bon.

Sucettes nature

Sucettes nature 2

J’ai commencé par les berlingots, hélas ratés, puis plus simple des sucettes colorées en jaune avec du curcuma, ce qui était plutôt une mauvaise idée car écÅ“urant. Alors encore plus simple et cette fois-ci un vraie réussite, les sucettes nature.

Pour +/- 20 sucettes

250 gr de sucre
75 ml d’eau
20 bâtonnets
Huile
Matériel : marbre, thermomètre de cuisson

Sucettes nature 1

Huiler le marbre.

Mélanger l’eau et le sucre dans une petite casserole . Mélanger sur feu doux jusqu’à ce que le liquide soit limpide comme de l’eau.

Sucre bouillant

Faire bouillir sur feu moyen jusqu’à 149°C (grand cassé : un peu de sirop dans de l’eau glacée devient dur et cassant comme du verre. Le sirop ne jaunit pas encore). Arrêter la cuisson en plongeant le fond de la casserole dans de l’eau froide.

Avec une cuillère à café faire des ronds sur le marbre. Après 4 ronds, enfoncer les bâtonnets, puis remettre un peu de caramel pour bien faire tenir les bâtonnets. Continuer jusqu’à ce que le caramel est épuisé.

Laisser durcir. Pour mieux conserver les sucettes, les emballer dans un peu de cellophane.

Sucettes nature 3


Macarons au caramel au beurre salé

Une nouvelle recette que j’ai essayée et qui est si bonne, que je sais plus quels macarons je préfère, ceux au moka, ou ceux au caramel au beurre salé :mrgreen:

Les photos suivront plus tard.

Les coques

450 gr de sucre impalpable
250 gr de poudre d’amandes
quelques gouttes de colorant jaune et d’extrait de café (facultatif)
50 gr de sucre fin
200 gr de blancs d’Å“ufs
1 pincée de sel
1 pincée de levure sèche (facultatif)
1 cc de jus de citron
un peu de cacao

La ganache

200 gr de sucre fin
100 ml de crème
150 gr de beurre salé
1 cuillère à soupe de miel
Battre les blancs d’oeufs en neige avec le citron, la levure, le sel. Rajouter le sucre fin en trois fois. Quand les blancs sont durs au point de pouvoir retourner le plat sans qu’ils en tombent, y verser le colorant, et le mélange tamisé de sucre impalpable et poudre d’amandes.

Travailler la pâte avec une spatule jusqu’à ce que le mélange soit souple et brillant.

Remplir la poche à douille et dresser des petits ronds de 2 cm de diamètre. Tamiser un peu de cacao sur chaque macaron. Laisser crouter (reposer) 1 heure et faire préchauffer le four à 150°C au moins une demi-heure avant d’enfourner les macarons.

Mettre deux plaques vides au milieu et en bas du four et enfourner la première plaque avec macarons au dessus et laisser cuire 12 minutes.

Bien laisser refroidir chaque plaque avant de la réutiliser. Laisser refroidir les macarons avant de les décoller.

Faire fondre le miel à feu doux dans une petite casserole. Rajouter un peu de sucre. Laisser fondre. Rajouter peu à peu le sucre en le laissant fondre à chaque fois. Si le sucre fonce ou chauffe trop fort, retirer du feu quelques instants pour faire descendre la température. Quand tout le sucre est fondu faire monter la température à 160-170°C pour avoir un beau caramel brun (mais pas brulé).

Entre temps faire bouillir la crème. Quand le caramel est prêt, y verser la crème bouillante et bien mélanger. Verser dans un plat et laisser refroidir.

Mélanger le beurre et le caramel mou et mélanger énergiquement au fouet. Remplir une poche à douille et garnir les macarons. Les coller deux à deux.

Source basé sur la recette du macaron au caramel dans l’excellent livre “Un amour de macaron” de Stéphane Glacier

En faisant longtemps crouter les macarons et en utilisant la technique des trois plaques mes macarons sont bien lisse, ont une collerette, et ne sont pas craquelés. Par contre, impossible d’en avoir des blancs, quand je ne rajoute pas de colorants ils sont dorés ce qui pose problème pour les macarons à la framboise qui ne sont pas rose bonbon mais vieux-rose.

Moules pour spéculoos

Il y a quelque temps nous avons visité , mon Alchémist et moi, le salon Artisanart à Tour et Taxis (Bruxelles) et nous en avons ramené un magnifique moule de spéculoos et l’explication comment l’utiliser. Les spéculoos sont une spécialité belge à base de vergeoise brune, farine, beurre, Å“ufs et épices. (En savoir plus … )

Voici donc le résultat :

Speculaus 3

La recette (+- 1650 gr de pâte):

375 gr Cassonade foncée
150 gr Sucre fin
300 gr de beurre
2 Å“ufs
10 gr de cannelle en poudre
10 gr des 4 épices spéculoos
750 gr de farine
10 gr de bicarbonate de soude

Speculaus 2

Mélanger la cassonade, le sucre fin, le beurre coupé en morceaux, les œufs et les épices.

Ajouter la farine et le bicarbonate de soude.

Pétrir.

Laisser reposer la pâte quelques heures à quelques jours. Selon le vendeur du moule, au plus la pâte repose, au plus croquants seront les spéculoos.

Mouler les sujets si vous avez un moule. Couper l’excès avec un fil en métal. Démouler.

Cuire pendant 10 à 12 minutes selon l’épaisseur dans un four préchauffé à 180°C.

Speculaus 1

Macarons au café

Voici “ma ” recette de macarons … ceux qui ont fait rêver déjà pas mal de monde dans ma famille. 😀 L’auteur de cette réussite incontestable est Stéphane Glacier et je l’ai trouvée dans le livre “Un amour de macaron”, ed. Dormonval ch-Lucerne.

200 gr de blanc d’Å“ufs (environ 7)
50 gr de sucre en poudre
1 pincée de sel
1 cc de jus de citron
450 gr de sucre glacé
250 gr de poudre d’amandes
15 gr d’extrait de café (je le trouve dans les magasins Aveve)

250 gr de pâte d’amandes à 50% (je prends du massepain)
80 gr de beurre
10 gr d’extrait de café

Cette recette est assez simple et ne nécessite pas de grand matériel. Ce qui reste essentiel dans la cuisson des macarons c’est avant tout un bon four. Autre remarque concernant cette recette : les proportions proposées font une grande quantité de pâte. Veillez à ce que vous ayez un récipient assez grand, ainsi qu’une poche à douille assez grande.

Préchauffer le four à 150°C.

Monter les blancs d’Å“ufs en neige ferme avec le sucre en poudre, le sel et le jus de citron. Tamiser la poudre d’amandes et le sucre glacé ensemble et les incorporer aux blancs d’Å“ufs battus. Ajouter l’extrait de café et travailler le mélange avec une spatule jusqu’à ce qu’il soit souple et brillant. Remplir la poche à douille de pâte (celle que j’ai est très grande, je l’ai acheté au Aveve et tout le mélange peut y contenir.) Sur une feuille de silicone (ou une feuille de papier sulfurisé) mise sur une plaque du four, faire des boules de 3 cm de diamètre. Tapoter légèrement la plaque pour éviter des bulles et laisser “macaronner” pendant 20 min à température ambiante.

Cuire au four pendant 12 minutes.

Laisser refroidir les macarons sur la feuille en silicone et les décoller. (Si vous utilisez du papier sulfurisé vous pouvez verser un peu d’eau entre la feuille et la plaque du four de façon à décoller les macarons plus facilement.)

Malaxer la pâte d’amandes, ajouter le beurre mou et l’extrait de café. Mélanger. A l’aide d’une poche à douille, garnir les macarons et les coller deux par deux. (J’utilise 2 cuillères à café pour garnir les macarons)

Bonne dégustation !


Coulis de framboise à la chantilly niché dans des barquettes en chocolat

Recipe1527

Voici une recette assez facile à faire et délicieuse.

Coulis de framboise à la chantilly niché dans des barquettes en chocolat
12à à carrés de chocolat noir
Coulis de framboise
Chantilly
Quelques framboises en décoration

1 Faire fondre le chocolat au bain-marie jusqu’à une t° maximale de 45°C (Attention cela va vite, l’eau du bain-marie ne doit pas être trop chaude)
2 Verser 2/3 dans un bol et travailler à la maryse jusqu’à 27°C
3 Rajouter dans le reste du chocolat, à 35°C retirer du bain-marie
4 Laver le support à glaçons et bien le sécher.
5 Avec un pinceau faire une première couche de chocolat. Mettre 7 minutes au congélateur.
6 Refaire une couche de chocolat. Congélateur 7 min.
7 Troisième couche. Congélateur 7 min. Eventuellement continuer à sécher dans le refrigérateur. Sinon démouler avec précaution.
8à Nicher un peu de coulis de framboise au fond de chaque barquette.
9à Avec une douille décorer de chantilly
10 Déposer une framboise sur chaque barquette. Servir.

L’idée de faire des barquettes vient de Cocopassions mais j’ai un peu adapté la recette (chez moi, pas de chocolat au micro-ondes).

Nougat de Crémone

Depuis que j’ai décidé de ne plus acheter de biscuits et sucreries pour éviter que j’en mange tout-le-temps je cuisine beaucoup plus de biscuits, sucreries, … Je ne suis pas certaine que finalement c’est bon pour la ligne mais c’est certainement bon dans la bouche ;-). Bombe calorifique à réessayer en la plus petite quantité possible (chez nous, tout est parti en deux jours, et cela en cachant la boite), ce nougat est très simple à faire et, à mon avis, inratable. Suite à plusieurs nougats-catastrophes pendant mon adolescence j’avais abandonné l’idée d’en faire (je déteste manger du nougat raté) mais ici c’est simple et bon et cela m’encourage à essayer des recettes plus compliquées.DSC_2406aNougat de Crémone
125 g sucre cristallisé
250 g de amandes mondées, grillées et hachées
1/2 cc de écorce d’orange confite hachée
(note : j’ai pris 175 gr d’amandes hachées et 75 gr de fruits confits)
1/4 cc de cannelle en poudre
6 cl de miel liquide
1 blanc d’oeuf battu en neige
papier de riz

Tapisser un moule de papier de riz.
Piler les amandes avec le sucre dans un mortier, rajouter l’écorce confite (fruits confits) et la cannelle.
Dans une casserole à fond épais, verser le miel et le contenu du mortier, laisser cuire en mélangeant continuellement jusqu’à ce que le mélange commence à dorer (petit cassé : 132-143°c, sur le thermomètre je suis arrivée à 125°C et puis j’ai eu peur que cela ne carbonise et j’ai retiré du feu).
Retirer du feu et incorporer rapidement les blancs d’oeufs en neige.
Verser dans le moule. Tapisser de papier de riz. Laisser refroidir avant de découper le nougat en petits morceaux.

Source : basé sur “Les confiseries”, série Cuisiner mieux, ed. Time-Life, Amsterdam, p. 122

Bilan : Je n’ai pas obtenu un nougat blanc mais je pense que cela doit être normal tenant compte de la quantité d’amandes comparé au blanc d’oeuf/sucre. C’est un nougat qui n’a pas besoin de refroidir sous poids. Comme je n’ai pas réussi à attendre que le nougat soit froid avant de le démouler le découpage n’est pas très élégant mais très très bon.
nougat.fdx (bouton droit, enrégistrer la cible)

DSC_2407a

Waterzooi de loup de mer aux crevettes

Une subite envie de poisson vendredi soir et me revoilà derrière mes casseroles.Waterzooi de loup de mer aux crevettes
pour 2 personnes

500 gr de filets de loup de mer (surgelés)
100 gr de crevettes grises (mer du nord)
sel et poivre
Court-bouillon
1 oignon
1/4 céleri vert (je n’en avais pas et je l’ai remplacé par 1 carotte)
1/2 jus de citron
1/4 bouteille de blanc sec
laurier
Sauce
1 cs d’oignons finement émincés
1 cs de carottes finement émincés
1 cs de poireaux finement émincés
1 cs de céleri finement émincé (je n’en avais pas)
fenouil si vous en avez mais c’est très bon sans
persil
2 cs de beurre
2 cs de farine
75 ml de lait
50 ml de crème fraîche
1 jaune d’oeuf
poivre de cayenne
1/2 capsule de safran

1 Préparer le bouillon : bouillir l’eau avec le vin, le citron, les légumes et les épices. Laisser cuire 15 minutes.

Source : Bon appétit 1 , ed. Colruyt.

Bilan : A refaire d’urgence, c’est excellent. cette recette pourrait servir comme repas quand nous avons des invités. Seul bémol : les dizaines d’arrêtes à pêcher dans le poisson.

waterzooiloupdemer.fdx (bouton droit, sauvegarder la cible sous)

Posté par anne _ sophie à 11:46 – PoissonCommentaires [0]Rétroliens [0] – Permalien [#]

Recettes au lait de coco

Voici quelques recettes sans lactose, soja, lait de soja, noix, noisettes que j’ai essayé ce week-end.

DSC_2394aTuiles normandes
une grande tasse de lait de coco 80%*
une grande tasse de farine
une grande tasse de sucre en poudre

1 Mélangez le tout à l’aide d’une cuillère en bois.
2 Puis faire des petits tas à l’aide de deux cuillères à café sur une plaque à gâteaux préalablement huilée.
3 Faire cuire environ 10 à 15 min….
4 Démoulez aussitôt à l’aide d’une spatule.

Preparation time: 15 minutes
Cooking time: 10 minutes
Basé sur https://www.marmiton.org/recettes/recette.cfm?num_recette=18943

Bilan : Délicieux, on a tout mangé d’un coup, c’était trop bon et extrèmement facile à faire. Je ne pense pas que la péparation m’a pris 15 minutes comme le dit la recette.

HoningkletskoppenDSC_2388a
(je ne connais pas le nom en français)
20 gr d’huile (ou 30 gr de beurre) à t° ambiante
35 gr de sucre en poudre
60 gr de miel
40 gr de farine
1 pointe de couteau de sel
1 cc de cannelle

Préchauffer le four à 230°C. Graisser deux plaques de cuisson et réserver au frigo. (Moi j’utilise les feuilles de cuisson en Téflon, pas besoin de graisser ou mettre au frigo)
Mélanger l’huile et le sucre en poudre. Rajouter le miel. Tamiser la farine, le sel et la camelle et rajouter au mélange. Couvrir et mettre 15 minutes au frigo.
Faire des petits tas sur une plaque de cuisson et les aplatir.
Cuire pendant 2-3 minutes. Déposer les biscuits sur une grille, laisser refroidir.

Source : basé sur “Honingkletskoppen” dans Koekjes, Recepten van meesterkoks, série Le Cordon Bleu, ed. Könemann

Bilan : Biscuits délicieux qui ont un peu le même goût que des galettes au miel. La prochaine fois je les laisserai cuire 1 minutes ou 2 en plus.

DSC_2403aCaramels au lait de coco
200g de lait de coco 80% (ou de crème fraîche épaisse)
200g de sucre
1 gousse de vanille

Mettre du sucre sur feu doux avec un peu d’eau, Remuez jusqu’à ce qu’il ait fondu, rajoutez-en et remuer jusqu’à ce que le caramel soit limpide, continuer ainsi jusqu’à l’obtention de la quantité désirée.
Faire bouillir le sucre jusqu’à ce qu’il prenne une couleur marron (170°C)
Rajouter le lait de coco et la vanille, refaire bouillir pendant 10-15 minutes en remuant.
Verser sur une plaque huilée, étaler avec une spatule et laisser durcir 2 minutes, découper des morceau avec un couteau.

Preparation time: 1 minute
Cooking time: 15 minutes

Source : basé sur marmiton.org, Le grand livre de la pâtisserie et des desserts, ed. Albin Michel, …

Bilan : le caramel s’est cassé en petits morceaux quand j’ai essayé de le couper mais ils étaient très bon. A refaire en rajoutant éventuellement un peu de miel.

Truffes au chocolat sans beurre DSC_2391a
250 à 300 g de bon chocolat
2 cuillères à soupe de cacao en poudre
20 cl de lait de coco 80% (ou crème fraîche liquide)

1 couper le chocolat dans un saladier en petits morceaux (l’idéal est de le râper) et ajouter les 2 cuillères à soupe de chocolat amer en poudre(facultatif).
2 Porter dans une casserole la crème friche à ébullition, puis la verser dans le saladier de chocolat, et remuer jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu.
3 Laisser reposer au refrigérateur 2 ou 3 heures ou 1 petite heure au congélateur, puis le sortir quand le mélange est bien dur.
4 Confectionner des boulettes avec deux cuillères à café.
5 Dans une petite boîte (type boîte de margarine vide), mettre un peu de cacao en poudre, puis mettre les boulettes dedans (par 5), fermer puis secouer la boîte, vos truffes seront alors parfaitement enrobées. Remettre plusieurs heures au refrigérateur.

Preparation time: 10 minutes

Source : basé sur https://www.marmiton.org/recettes/recette.cfm?num_recette=30737

Bilan : Cela fond très vite et la consistance est bizarre mais ce n’est pas mauvais. Dans livingCookbook j’ai mis comme appréciation ‘2/5 – Not Bad’

Pancakes au lait de coco
125 g de farine
1 cuillère à café de bicarbonate
1 cuillère à café de levure chimique
1 cuillère à soupe de sucre (Non, non les pancakes ne sont pas hyper sucrés, c’est ce qu’on y met dessus qui fait mal !)
pincée de sel
1 pincée de noix de muscade râpée
300 ml de lait de coco

1 Mélanger d’un côté les ingrédients secs : farine, bicarbonate, levure, sucre et muscade
2 Mélanger le lait de coco à la préparation sans trop insister, attention une pâte à pancakes n’est pas une pâte à crêpes, elle doit rester un peu épaisse. Et hop à vos poêles ! (n’oubliez pas de graisser la poêle, et de la faire préchauffer)

source : https://irieasentlisi.blogspot.com/2006/08/autour-du-pain-les-pancakes-aux.html#comments

Bilan : C’est très bon. J’ai rajouté un peu plus de sucre dans la pâte et je n’ai pas mis le citron de la recette d’origine. Du coup j’ai du rajouter beaucoup plus de lait de coco. A refaire. (ps : j’ai oublié de faire une photo et c’est parti trop vite)

DSC_2391b

Télécharger les recettes en fdx : 20060918. fdx (bouton droit, sauvergarder la cible)


* J’ai utilisé deux sortes de lait de coco :
Creamy coconut milk extra rich en pack, 80% d’extrait de noix de coco, marque Santa Maria AB, Thailand
Coconut milk en concerve, 55% d’extrait de noix de coco, marque Santa Maria AB, Thailand
J’ai trouvé les deux sortes au Delhaize ou au Carrefour, je ne sais plus trop