Macarons au caramel au beurre salé

Une nouvelle recette que j’ai essayée et qui est si bonne, que je sais plus quels macarons je préfère, ceux au moka, ou ceux au caramel au beurre salé :mrgreen:

Les photos suivront plus tard.

Les coques

450 gr de sucre impalpable
250 gr de poudre d’amandes
quelques gouttes de colorant jaune et d’extrait de café (facultatif)
50 gr de sucre fin
200 gr de blancs d’Å“ufs
1 pincée de sel
1 pincée de levure sèche (facultatif)
1 cc de jus de citron
un peu de cacao

La ganache

200 gr de sucre fin
100 ml de crème
150 gr de beurre salé
1 cuillère à soupe de miel
Battre les blancs d’oeufs en neige avec le citron, la levure, le sel. Rajouter le sucre fin en trois fois. Quand les blancs sont durs au point de pouvoir retourner le plat sans qu’ils en tombent, y verser le colorant, et le mélange tamisé de sucre impalpable et poudre d’amandes.

Travailler la pâte avec une spatule jusqu’à ce que le mélange soit souple et brillant.

Remplir la poche à douille et dresser des petits ronds de 2 cm de diamètre. Tamiser un peu de cacao sur chaque macaron. Laisser crouter (reposer) 1 heure et faire préchauffer le four à 150°C au moins une demi-heure avant d’enfourner les macarons.

Mettre deux plaques vides au milieu et en bas du four et enfourner la première plaque avec macarons au dessus et laisser cuire 12 minutes.

Bien laisser refroidir chaque plaque avant de la réutiliser. Laisser refroidir les macarons avant de les décoller.

Faire fondre le miel à feu doux dans une petite casserole. Rajouter un peu de sucre. Laisser fondre. Rajouter peu à peu le sucre en le laissant fondre à chaque fois. Si le sucre fonce ou chauffe trop fort, retirer du feu quelques instants pour faire descendre la température. Quand tout le sucre est fondu faire monter la température à 160-170°C pour avoir un beau caramel brun (mais pas brulé).

Entre temps faire bouillir la crème. Quand le caramel est prêt, y verser la crème bouillante et bien mélanger. Verser dans un plat et laisser refroidir.

Mélanger le beurre et le caramel mou et mélanger énergiquement au fouet. Remplir une poche à douille et garnir les macarons. Les coller deux à deux.

Source basé sur la recette du macaron au caramel dans l’excellent livre “Un amour de macaron” de Stéphane Glacier

En faisant longtemps crouter les macarons et en utilisant la technique des trois plaques mes macarons sont bien lisse, ont une collerette, et ne sont pas craquelés. Par contre, impossible d’en avoir des blancs, quand je ne rajoute pas de colorants ils sont dorés ce qui pose problème pour les macarons à la framboise qui ne sont pas rose bonbon mais vieux-rose.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.