Category Archives: Tartes et gateaux

Déjà 3 ans …

que je suis maman à temps plein 🙂

Gâteau 3 ans S

J’ai cherché de l’inspiration partout, mais finalement j’ai copié le dernier lien. J’ai honte mais le résultat est tellement beau.

J’ai fait cette recette de Gâteau de Savoie trouvée sur marmiton.org x2

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes
Ingrédients (pour 6 personnes) :

  •  6 oeufs
  • 250 g de sucre
  • 150 g de farine
  • 50 g de fécule
  • 1 citron (zeste)

Procédure :
Battre les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent et gonflent un peu.
Dans un saladier à part, mélanger la farine + la fécule + le zeste de citron.
Dans un autre saladier, battre les blancs d’œufs bien fermes.
Mettre une cuillère de blancs d’œufs dans le sucre et tourner très fort. Puis une cuillère du mélange de farine, puis une cuillère de blancs d’œufs etc.
Cuire 5 min à 200°C puis 40 min à 150°C.

J’ai couvert un plaque de cuisson de papier d’aluminium et j’ai déposé un deuxième papier d’aluminium au dessus. Après avoir décoré la gâteau nous avons doucement coupé le papier du haut tout autour du cake. C’est beaucoup plus simple que de devoir nettoyer la plaque.

Le glaçage au chocolat x2

Faire fondre ensemble 200 gr de chocolat et 100 gr de beurre. Faire un premier glaçage pour égaliser le cake et remplir les trous. Faire un deuxième glaçage.

Le glaçage prend assez rapidement, il faut se dépêcher d’appliquer les m&m.

La crème au beurre de Bakerlady

  •  450 gr de beurre (1 cup butter, 1 cup shortening)
  • 1 kg de sucre glace
  • 1/2 cc de sel
  • 2 cc d’extrait de vanille
  • 232 gr de crème à battre (au soja dans notre cas)

Battre le beurre en crème. Rajouter le sucre, continuer à battre jusqu’à ce que ce soit bien mélangé.

Rajouter le sel, la vanille et 3/4 de la crème. Mélanger à vitesse lente jusqu’à ce que ce soit humide. Rajouter le reste de la crème si nécessaire. Battre à haute vitesse avec un mixer électrique pendant au moins 10 min. Rajouter un colorant alimentaire.

ps : Mon mixer électrique qui a bien 15 ans a presque rendu l’âme pendant la préparation de la crème au beurre.
pss : J’ai fait la moitié de la recette et c’était encore 10 fois trop.

Appliquer le gazon avec la poche à douille.

J’ai fait le Savoie une semaine à l’avance et je l’ai congelé. Je l’ai sorti du congélateur 48h à l’avance et mit dans le frigo. J’ai fait le glacage, m&m et crème au beurre 24h à l’avance et j’ai tout emballé sous plastique alimentaire et gardé dans le frigo. J’ai mis les drapeaux, voitures et bougies juste avant. Entre les voitures et le gâteau il y a du plastique alimentaire.
Pour les m&m nous étions deux et nous avons du remettre du chocolat car il durcissait trop vite.

Pour l’école j’ai donné des spéculoos pirates (commande spéciale de S.), des bananes pirates, et de la grenadine violette.

Speculoos pirates

Spéculoos, chocolat fondu, poche à douilles

La charlotte de maman, 15 min top chrono

Un de ces jours je vous écrirai la recette que j’ai rêvée puis essayée il y a un peu moins qu’une semaine. Comme dit la maman de l’Alchemist, des rêves pareils on en voudrait tous les jours, mais aujourd’hui je veux vous confier un succès inratable, que tous et toutes aiment (à part un de mes frères qui a boudé ce dessert pendant des années parce qu’il n’aimait pas les ananas) et qui se fait en 15 min chrono. De plus c’est un dessert tellement simple que vous pouvez facilement le faire avec des enfants.

Nécessaire :

– un moule à charlotte (voici le mien acheté sur ebay)

Moule à charlotte
Рun batteur ̩lectrique

Ingrédients :

Р1 petite boite de cr̬me fraiche
– 1 boite de conserve d’ananas en tranche ou en morceaux
– des boudoirs
– des fruits confits
– un peu de sucre

Battre la crème fraiche avec 1 CS de sucre

Couper les tranches d’ananas en morceaux, garder le jus.

Tremper les boudoirs dans le jus d’ananas et en tapisser les parois et le fond du moule. Mettre la moitié de la crème fraiche battue, la moitié des morceaux d’ananas et la moitié des fruits confits hachés sur les boudoirs. Tremper des boudoirs dans le jus d’ananas et couvrir le reste. Mettre l’autre moitié de crème fraiche, d’ananas et de fruits confits sur cette couche et couvrir le tout de boudoirs trempés dans le jus.

Si votre moule a un couvercle, fermer le moule, si non, couvrir avec une assiette et y mettre un poids. Laisser reposer dans le frigo pendant au moins 2 heures (plus = mieux). Retourner la charlotte sur une assiette et servir.Quelque fois il faut secouer la charlotte pour qu’elle se décolle du moule, mais dans le moule tup il suffit d’ouvrir le petit couvercle au dessus et tout se décolle tout seul.

Charlotte

Remarque : c’est un dessert qui a tendance à s’écrouler quand on le coupe, mais cela ne diminue en rien le gout. Avec le moule tup je n’ai pas eu ce problème mais je n’ai pas pu y mettre toute la crème fraiche.

Je sais, la photo n’est pas terrible, déjà j’y ai pensé trop tard, on en avait déjà mangé un bout, puis l’assiette bleue n’est pas terrible et c’était mon premier essai dans le nouveau moule. Que cela ne vous empêche pas d’essayer la recette car c’est vraiment trop bon.

La tatin c’est divin !

Je n’ai jamais participé au KKVKVK, et quand on a annoncé la version 13 je me suis dit “pourquoi pas ..” . Seulement voilà, le sujet ne m’a pas enthousiasmé : une tatin … ? c’est bien ce dessert qui est à l’origine un dessert râté ? J’étais assez pêrplexe fâce à cette tarte que l’on monte, exprès, à l’envers et dont je n’avais jamais gouté la moindre miète.
Et puis les tatins les plus allêchantes les unes que les autres ont commencé à foisonner sur les blogs, mais sans toutefois me convaincre d’en essayer une.
Puis un beau jour, lundi pour être exacte, j’ouvre mon lecteur rss et voilà que chez Alhya (A turtle in a kitchen) je tombe sur une merveille de tatin, avec des photos on ne peut plus meilleures les unes que les autres … Elle a l’air si bonne que je décide d’utiliser mes dernières pommes/poires pour faire une tatin classique, sortie d’un livre de pâtisserie, et voilà que, dans la cuisine du chat botté, mardi après-midi, les mains s’activent, le four chauffe et la tatin se prépare.

La tatin pommes-poires
Pâte brisée
125 gr farine
75 gr beurre
1 oeuf
1 pointe de sel
1 cs sucre
Garniture
200 gr beurre
200 gr sucre en poudre
2 kg pommes ou dans mon cas 1200 gr de pommes et 500 gr de poires

Pâte brisée
Faire ramollir le beurre. Dans une terrine, mettre la farine et le beurre. Malaxer du bout des doigts, jusqu’à l’obtention d’une masse poudreuse.
Incorporer l’oeuf et le sel et travailler la pâte pour la rendre homogène. Si nécessaire, rajouter un peu d’eau.
Faire une boule, enrôber d’un nuage de farine (le moins possible) pour que la pâte ne colle pas au film étirable dans lequel il faut l’envelopper. Laisser reposer 2h dans le réfrigérateur.

Montage
Prendre un moule anti-adhésif d’un diamètre de 24 cm, hauteur 5 cm.
Couper un rond de papier cuisson et le déposer au fond du moule. Si vous n’avez pas de moule Téflon ou autres, bien beurrer le moule.
Au fond du moule déposer 50 gr de beurre en petits moreacux et 50 gr de sucre.
Peler les pommes, retirer les pépins et couper chaque pomme en 8, ranger au fur et à mesure les morceaux dans le moule en les plaçant sur leur côté bombé. Couvrir la première couche avec 50gr de beurre en petits morceaux et 50 gr de sucre.
Remettre une deuxième couche de pommes (j’ai rajouté les poires), voire une troisième en alternant chaque fois beurre et sucre. lorsque toutes les pommes sont dans le moule, ajouter le reste du beurre et le reste du sucre.
Préchauffer le four à 210°C.
Abaisser la pâte en rond, à environ 2 mm d’épaisseur. Mettre la pâte sur les pommes (attention, cela casse vite) et introduire la pâte qui dépasse entre les pommes et la paroi du moule.
Avec une aiguille piquer la pâte.
Introduire dans le four, cuire 45 minutes.
Sortir du four, laisser reposer 15 minutes, poser le plat de service sur le moule et retourner délicatement. C’est là que chez moi tout à foiré; la tatin a glissé hors du moule, à côté du pat, sur la table et s’est cassé en trois. AAaaaaaargh. Bon, si cela arrive, garder son sang-froid et récupérer ce qui est récupérable.
Si l’étape “renverser la tatin” se passe bien, laisser le moule sur la tatin pendant encore 10 minutes et puis “doucement” retirer le moule.

Source
: Le grand livre de la pâtisserie et des desserts, Jacques Charrette & Céline Vence, ed. Albin Michel, p. 99-100
Fdx : tatin
Bilan : Je ne sais pas quelle sorte de pommes j’ai utilisé, mais elles étaient très dures à couper, et après cuisson, elles sont devenues toutes oranges, au point que mon Alchimiste m’a demandé si c’était une tatin au potiron (aargh les hommes …). Mais je peux affirmer, après avoir gouté une tatin pour la première fois de ma vie (même avec des pommes oranges), que désormais ma devise est “la tatin, c’est divin !”.
Merci de tout coeur à Lilo qui a choisi le thême du kiki, et merci à Alhya pour sa tatin magnifique, car sans elles je n’aurais peut-être jamais essayé de faire une tatin.
J’hésite d’en refaire une pour ce soir, c’est trop bon, les tatins … 😉
DSC_2455a
Ce qu’il réstait de la tatin, après avoir nettoyé* les morceaux tombés sur la table
(du coup c’est moins beau et moins présentable, désolé !)

Brownies, tarte citron meringuée, cornes de gazelle, gavottes, macarons : de tout pour faire la fête

DSC_2442a

Dimanche il y avait fête de famille, avec oncles/tantes/cousins/cousines et copains/copines des cousin(e)s. C’était au même endroit que les années précédentes, dans une école et nous nous sommes bien amusés. Le principe est très simple, chaque famille amène de quoi se nourrir et on mets tout ensemble, en buffet. La maman de moi avait bien organisé cela entre moi et mes frères : moi, je devais préparer les desserts, mon frère l’apéritif, et mon autre frère et encore le dernier de mes frères devaient faire je ne sais quoi pendant qu’elle-même avait préparé le “moins” important, c’est à dire la partie entre apéritif et dessert 😉 .
J’en ai profité, comme d’habitude et aux risques et périls de tous, pour essayer plusieurs nouvelles recettes. Si vous venez manger chez nous, c’est à vos propres risques; car je n’essaie jamais à l’avance si telle ou telle recette fonctionne (Il faut dire que personne ne s’est jamais plaint). Il y a plus de recettes à essayer que de jours dans ma vie (longue j’espère) et je refais rarement deux fois la même chose.
Pour le buffet dessert j’avais préparé :

  • La tarte au citron meringuée de Viktoria
  • Une expérience avec des macarons dont je vous refilerai la version de vendredi, car meilleure que celle de hier.

DSC_24481Les spectaculaires brownies surnaturels de Sandra Avital
250 g chocolat noir de noir (j’ ai pris du Côte d’or)
250 g beurre
4 oeufs
0,5 cc sel
150 g sucre
1 sachet de sucre vanillé
150 g sucre de canne
150 g farine
100 g mi-noisettes mi-amandes

1 Préchauffer le four Th 6 (180°C).
2 Hacher le chocolat en petits morceaux avec un couteau de cuisine et tout jeter dans une casserole. Ajouter le beurre mou et faire fondre le mélange au bain-marie en mélangeant jusqu’à ce que le mélange soit fondu et lisse. Retirer du feu.
3 Dans un saladier, fouetter les oeufs entiers avec le sel et les sucres. Fouetter le mélange puis ajouter le chocolat/beurre fondu.
4 Mélanger avec une cuillère en bois ensuite rajouter la farine en travaillant bien le mélange à la spatule. Rajouter le mélangé amandes-noisettes.
5 Prendre un moule de 30-20-5 cm et le chemiser avec du papier sulfurisé. Verser la préparation dans le moule et faire cuire 40 minutes. Le brownie forme une pellicule très fine et brillante. Sortir du four et attendre le refroidissement complet.
6 Quand le gâteau est à température ambiante, démouler sur une planche et couper en carrés de 5 à 6 cm.

Source : https://sandrakavital.blogspot.com/2006/10/les-brownies-surnaturels.html
Fdx : browniessurnaturels
Bilan : l’alchémiste et moi donnons sans hésiter 5/5 à cette recette “à refaire chaque jour de la semaine” (ses mots)

La tarte au citron meringuée de ViktoriaDSC_2428a

Pâte sablée
100 g de beurre
60 g de sucre glace
30 g de poudre d’amandes
1 jaune d’oeuf
200 g de farine
1 pincée de sel
Garniture
5 oeufs
le jus de 5 citrons jaunes
250 g de sucre glace
12,5 cl de crème liquide
Meringue
3 blancs d’oeufs
150 g de sucre glace
quelques gouttes de jus de citron
1 pincée de sel
1 pîncée de levure chimique

Pâte sablée
1 Préchauffer le four à 200°C
2 Tamiser les poudres (séparément).
3 Travailler le beurre en pommade, rajouter le sucre glacé, les amandes en poudre, le jaune d’oeuf, le sel et 2 CS de farine.
4 Quand tout est bien mélangé, ajouter petit à petit le reste de la farine. Faire une boule.
5 Étaler la pâte (attention, très fragile ! ) et la faire cuire 15 minutes avec une garniture dans un moule à tarte
Garniture
1 Battre les oeufs et le sucre dans un saladier. Rajouter le jus de citron et continuer à battre.
2 Quand le mélange est bien homogène, épaissir la préparation dans une casserole à feu doux.
3 Verser la crème sur le fond de tarte et faire cuire 10 min à 180°C
4 Laisser refroidir complètement avant de faire la meringue
Meringue
1 Mettre les blancs dans le robot cuisine et les battre avec le sel, le jus de citron et la levure.
2 Quand cela mousse rajouter le sucre en plusieurs fois. Laisser bien battre 5 minutes jusqu’à ce que le blanc d’oeuf soit bien ferme.
3 A l’aide d’une poche à douille, répartir ensuite la meringue sur la tarte.
4 Mettre la tarte au four pendant 7 minutes à 180°C .
5 Passer sous le grill du four pour dorer la meringue.

Source : https://flagrantdelice1.canalblog.com/archives/2006/08/01/2390388.html
Fdx : tartecitronmeringuee
Bilan : 4/5 Ma cousine : “c’est une excellente tarte au citron”. Comme je n’ai jamais mangé de tartes au citron auparavant j’ai été surprise par le goût et ce n’est pas la tarte que je préfère. Mais j’étais la seule à le penser car elle a disparu avec une rapidité étonnante. Sagesse d’ une tante : “on ne peut pas tout aimer …” J’ai fait la pâte avec la crème samedi et la meringue dimanche, un seul petit souci : la meringue a rétréci sur la tarte.

DSC_2443aLes cornes de gazelle de Michèle de plus au sud
Pâte :
125 g de farine
0.5 cs d’huile
0.5 cs de miel
1 oeuf
pas trop d’eau
Farce
125 g d’amandes moulues
65 g de sucre
0.5 cs de fleur d’oranger
1 pincée de cannelle
1 blanc d’oeuf pour lier

1 travailler la pâte, attention ça colle. Laisser reposer 10 minutes.
2 Mélanger les ingrédients pour la farce.
3 Fariner le plan de travail, vos mains et le rouleau et abaisser la pâte le plus finement possible.
4 Préchauffer le four à 180°C
5 Placer un boudin de farce sur la pâte à 1 cm du bord. Replier la pâte au dessus et coller de l’autre côté. Couper à la roulette si vous en avez une ou au couteau. Bien refermer chaque côté et faire deux petits trous avec une aiguille.
6 Déposer sur un papier de cuisson
7 Saupoudrer de sucre
8 Cuire 12 minutes .
9 Les manger tiède ou froides

Source : https://plusausud.over-blog.com/article-2680669-6.html
Fdx : cornesdegazelles
Bilan : 5/5; même si tout le monde n’a pas aimé, l’alchémiste et moi en sommes fous. Je préfères tiède que froid.

Les gavottes de Sandra AvitalDSC_2447a
250 ml lait
60 g beurre
1 cc vanille
1 pincée de sel
60 g farine
60 g sucre cristallisé
2 oeufs

1 Dans une casserole, faire chauffer le lait avec le beurre, le sel et la vanille. Dès que le beurre est fondu, éteindre le feu et réserver.
2 Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre puis ajouter les oeufs et fouetter l’ensemble de façon à obtenir une pâte épaisse et lisse. Tout en continuant à fouetter, ajouter le mélange lait/beurre tiédi en filet pour éviter la formation de grumeaux. Réserver cette pâte au réfrigérateur 30 minutes.
3 Préchauffer le four th5 (150°C).
4 Beurrer légèrement une tôle à pâtisserie ou une plaque de cuisson puis y verser l’équivalent d’une petite louche de pâte. Étaler le plus finement possible en faisant en sorte de garder une épaisseur de pâte régulière.
5 Enfourner et cuire environ 10min jusqu’à ce que la “crêpe” prenne une légère coloration.
6 Sortir la tôle du four et découper des carrés réguliers dans la pâte. Enrouler rapidement chaque carré de pâte autour du manche d’un couteau ou directement sur lui-même en aplatissant légèrement à chaque tour pour former un parallépipède et non un tube . Recommencer jusqu’à épuisement de la pâte.
7 Déposer les gavottes formées sur la plaque de cuisson et remettre quelques minutes au four pour les dessécher et intensifier leur coloration.
8 Les gavottes doivent être conservées dans une boîte hermétique à l’abri de l’humidité pour conserver leur croustillant.

Source : https://sandrakavital.blogspot.com/2006/10/gavottes-volont-pour-tous.html
Fdx : gavottes
Bilan : 3/5 car je ne suis pas du tout convaincue par le résultat. Pour commencer, la pâte était aussi liquide que du lait, et je ne sais si c’est normal. En les cuisant chaque crêpe était à moitié brûlée et à moitié bien et très très grasse. J’ai du les dessécher pendant une éternité et les gavottes étaient encore très grasses et ne ressemblaient pas du tout à celles de Sandra. Pourtant elles étaient bonnes et plusieurs personnes sont venu me demander ce que c’était. A réessayer et pourquoi ne pas cuire les crêpes sur une poêle ?

DSC_2444aMacarons caramel-chocolat
des coques de macarons (voir méthode de Mercotte)
chocolat noir de noir
caramel à la fleur de sel (voir chez Manue)

Mettre du caramel sur une coque et assembler.
Faire fondre le chocolat au bain marie (eau tiède)
Napper les macarons de chocolat.
Laisser sécher et si c’est urgent les mettre quelques minutes au surgélateur.

Fdx : macaronscaramelchocolat
Bilan : 4/5 pour la version à deux coques, sur la photo c’est la version de dimanche ou j’ai essayé la même chose avec une seule coque, mais c’était bien moins bon.

DSC_2434a

Crumble aux prûnes

crumbleprunes

Hier soir je suis revenue affamée après avoir donné cours et j’ai eu une soudaine envie irrésistible (que j’avais essayé de supprimer toute la journée) de manger quelque chose de bien sucré. Comme j’avais repéré cette recette-ci sur le site marmiton je me suis mise en devoir de l’essayer en espérant quelque chose d’un peu moins sucré que le chat qui tousse mais de très sucré quand même. Et bien non, c’était bien parfait et bon, mon chéri a adoré mais c’était juste sucré comme il faut et pas un poil de plus.

Bon, je sais bien que j’aurais du vérifier la recette du chat qui tousse mais j’étais crevée, morte, et il était 22h15, ce qui n’est pas vraiment une heure pour cuisiner.

A refaire avec pour moi un peu de sucre en plus
Crumble Aux prûnes
500 g de prûnes
50 g de sucre en poudre
50 g de beurre
50 g de farine
50 g de poudre d’amandes

Mettre le sucre, la poudre d’amandes et la farine dans une jatte.
Mélanger l’ensemble, puis ajouter le beurre divisé en petites noisettes.
Malaxer rapidement du bout des doigts en petites boulettes.
Laver et sécher les mirabelles.
Les couper en deux et retirer les noyaux.
Répartir les mirabelles dans 4 petits plats individuels.
Parsemer le dessus de boulettes de pâte.
Glisser les plats dans le four préchauffé à 210°C (Th 7 ) et laisser cuire 15 mn.
Déguster chaud ou tiède.

Servings: 4
Preparation time: 15 minutes
Cooking time: 15 minutes
(basé sur https://www.marmiton.org/recettes/recette.cfm?num_recette=31297)

crumbleprunes.fdx (bouton droit de la souris, enrégistrer la cible sous)